Accélérer les sites Web des CMS / Constructeurs avec patience

Accélérer les sites Web des CMS / Constructeurs avec patience

Accélérer les sites Web aide vos possibilités de référencement ainsi que la rétention des personnes qui vous visitent.

Oui, ça nécessite un certain degré de patience parce que ça demande un changement d’habitudes dans le montage des pages Web.

Comment accélérer les sites Web?

Plusieurs types de sites Web existent

Les gestionnaires de sites (CMS — Content Management System)

Ils demandent l’abonnement à un service d’hébergement de site Web. Cet endroit va contenir les fichiers et la base de données qui composent le site. WorPress et Joomla font partie des CMS.

Un CMS reste plus flexible qu’un constructeur de pages au niveau des options et des possibilités. Mais vous avez la responsabilité des mises à jour (CMS et plug-ins).

Les Constructeurs de pages

Ce service en ligne demande un abonnement, ou bien l’utilisation d’une version gratuite. Weebly et Wix représentent ce type de site Web.

Le service prend en charge les mises à jour. Vous avez uniquement à vous occuper du contenu.

Les sites HTML et codés à la main

Une personne avec des connaissances spécialisées (HTML, PHP, JavaScript, CSS et plus) crée ce type de sites à partir de zéro.

Elle gère le site selon l’entente conclue avec sa clientèle.

Les boutiques en ligne

Vous pouvez trouver une boutique autant dans les CMS, les Constructeurs que les sites HTML. Ça vient sous le format d’un plug-in, un service avec abonnement ou un outil développé sur mesure.

À modifier pour accélérer un site Web

Les images

Le premier point à considérer, le poids des images. Pour qu’une page Web s’ouvre rapidement dans un appareil mobile et un ordinateur, la légèreté s’impose.

Pour une image au format JPEG/JPG :

  • Une résolution de 72 dpi
  • Couleurs RGB
  • Qualité 50 % ou 5/10

Google a créé le nouveau format d’image WEBP pour remplacer les autres. Il prend tranquillement de plus en plus de place.

Idéalement, préparez les images selon la taille nécessaire et avec le plus petit poids possible.

Les vidéos

Utiliser un compte en ligne comme YouTube et Viméo afin d’intégrer une vidéo à votre site Web.

Ils sont spécialisés dans la gestion des vidéos, avec la certitude d’un bon fonctionnement avec toutes les plateformes.

Si vous devez absolument installer une vidéo dans votre site, employer le format « .mp4 ». Et prendre soin de l’alléger au maximum.

Les plug-ins de cache

Pour les CMS comme WordPress et Joomla, des plug-ins spécialisés existent.

Dans le cas de WordPress, j’aime bien WP Optimise qui place les pages en caches, allège les images et compresse les fichiers des styles et plus.

L’idée derrière la « cache », mettre en mémoire les pages Web d’un site. De cette manière, quand vous la consultez, elle est déjà prête.

L’abonnement à un service de CDN (Content Delivery Network)

Les CDN comme Cloudflare mettent les sites en cache pour les accélérer et les rendre plus sécurisés.

Certains hébergeurs incluent un service d’accélération semblable à même le forfait.

Activer les options d’accélération

Certains outils, autant les CMS que les Constructeurs de sites, possèdent des options pour accélérer les pages.

  • La compression gzip
  • Mettre les pages en cache
  • Charger uniquement les images visibles à l’écran (lazy loading)

En conclusion

Voici les nouvelles habitudes à prendre pour améliorer la vitesse de vos sites Web. Tout en sachant qu’un site rapide augmente vos possibilités de référencement et la rétention des personnes qui vous visitent.

  • Alléger les images
  • Placer les vidéos dans un service hors du site (YouTube/Viméo)
  • Trouver et activer les options d’accélération
  • Ajouter un plug-in de cache
  • S’inscrire à un CDN
Accélérer les sites Web des CMS / Constructeurs avec patience
Photo fond de la bannière : zhang kaiyv
Partager