Changer le nom de domaine de votre site Web

Changer le nom de domaine de votre site Web

En voilà une procédure stressante. Pour changer le nom de domaine, nous devons nous organiser pour conserver le référencement existant et éviter de repartir à zéro. Ça devient la grande priorité. En plus, votre clientèle actuelle doit pouvoir vous retrouver en ligne sans avoir à se poser de questions.

Pourquoi changer de nom de domaine?

  • Vous trouvez votre nom trop long.
  • Il ne convient plus à la mission de votre entreprise.
  • Vous ne l’aimez plus.
  • Il ne s’accorde pas avec votre image de marque.

Peu importe la raison, si vous décidez d’en choisir un nouveau, vous devez vous en procurer un chez un registraire.

Par exemple, pour mon propre site, j’ai passé de petitclercmaintenanceweb.ca à petitclercmw.ca

Ces sites peuvent vous aider à choisir votre futur nom de domaine. Vous pouvez utiliser «nom de domaine normes canadienne» dans un moteur de recherche également.

Qu’est-ce qu’un hébergeur?

L’endroit, ou le service qui détient les fichiers et la base de données du site Web. Des hébergeurs comme siteground.com et wpengine.com sont recommandés pour WordPress.

Qu’est-ce qu’un registraire?

Au plus simple, c’est un service en ligne qui gère l’achat et la vente de nom de domaine comme GoDaddy.com

Un registraire vous rend indépendant du service d’hébergement. Il vous permet de faire pointer votre nom de domaine vers l’hébergeur de votre choix.

Si vous avez acheté votre nom de domaine à même votre service d’hébergement, vous devenez lié à ce service. Le transfert du nom est possible, mais souvent compliqué.

Planification du transfert

Une fois votre nom de domaine acheté, on arrive à la planification du transfert en plusieurs étapes :

  1. Monter un fichier .htaccess de redirection 301
  2. Création du nouvel espace d’hébergement pour votre site Web
  3. Ajout des comptes courriel si liés à l’hébergement
  4. Vérification des licences des plug-ins et du thème
  5. Transfert du site
  6. Connexion aux différents services en ligne SEO et sécurité
  7. Vérification de l’efficacité des redirections 301
  8. Changer l’adresse du site dans tous vos réseaux sociaux

1. Création d’un fichier .htaccess de redirection 301

Un point très important à respecter si vous désirez conserver votre référencement dans les moteurs de recherche, les redirections 301. Une redirection 301 sert à rediriger une ancienne adresse (URL) qui n’existe plus vers la nouvelle.

Par exemple : petitclercmaintenanceweb.ca/comment-puis-je-vous-aider/ vers petitclercmw.ca/comment-puis-je-vous-aider/

Ça implique :

  • Conserver votre ancien nom de domaine pour au moins un an
  • Garder votre ancien hébergeur pour au moins un an
  • Choisir les adresses que vous désirez rediriger vers le nouveau site
  • Remplacer le site Web par un fichier .htaccess qui contient les redirections 301

Service en ligne pour aider à la création du fichier .htaccess

Avec l’utilisation des redirections 301, les adresses vont se corriger progressivement dans les moteurs de recherche vers les nouvelles. C’est l’étape la plus importante, et complexe, afin de conserver le référencement existant.

2. Création du nouvel espace d’hébergement pour votre site Web

Puisque vous possédez dès maintenant un nouveau nom de domaine, ça prend un second espace d’hébergement pour l’accueillir. Vous pouvez utiliser votre service actuel si il vous convient toujours, ou vous abonner à un autre.

Par défaut, chaque site Web doit détenir son espace pour héberger ses fichiers et sa base de données.

3. Création des comptes courriel si liés à l’hébergement

Dans le monde idéal, vos courriels sont liés à un service externe professionnel comme Google Gmail avec Workspace, Microsoft 365 et bien d’autres possibilités.

Autrement, vous devez recréer vos courriels avec votre nouveau nom de domaine dans l’hébergement choisi.

Après, avec votre hébergement original (ou autre service en ligne), vous devez créer les redirections de l’ancien compte courriel vers le nouveau. Ça s’effectue à partir du panneau de contrôle de l’hébergeur.

Par exemple : info@petitclercmaintenanceweb.ca vers info@petitclercmw.ca

Vous devez conserver l’ancien service au moins un an, le temps de réaliser la transition avec votre clientèle.

4. Vérification des licences des plug-ins et du thème

Voici un point souvent oublié, les licences. Certaines licences de plug-ins ou de thème sont rattachées à un nom de domaine précis. Dans certains cas, la possibilité existe de lier le plug-in ou le thème à un nouveau nom de domaine après l’avoir désactivé pour l’ancien. Si ce n’est pas possible, ça implique l’achat d’une nouvelle licence liée au nouveau nom de domaine, ce qui donne accès aux mises à jour.

5. Transfert du site

Une fois les étapes précédentes terminées et revérifiées deux fois plutôt qu’une, vous pouvez transférer votre site vers le nouvel espace d’hébergement.

Plusieurs options de transfert de site existent pour WordPress et Joomla. Personnellement, j’utilise très souvent Akeeba Backup. Des hébergeurs offrent également des outils de transfert de site.

Après le transfert, voici quelques étapes de vérifications

  • Activer les licences des plug-ins et du thème
  • Contrôler les liens du site
  • Vérifier les liens des images
  • Changer les adresses de courriel dans les formulaires et la page Contact
  • Vérifier que le site fonctionne correctement

6. Connexion aux différents services en ligne SEO et sécurité

Aussitôt que vous constatez la stabilité et la fiabilité de votre site Web, vous pouvez connecter les différents services d’indexation pour les moteurs de recherche à votre site que vous utilisez. L’indexation et le référencement servent à indiquer aux moteurs de recherche que votre site existe.

Ça implique l’intégration de ces comptes dans votre site, selon vos besoin

Si vous possédez un plug-in de SEO (référencement), les codes de suivi sont à installer à cet endroit en moyenne.

Pour vos outils de sécurité, gratuits ou payants, vous devez les activer et les connecter à vos comptes si ça s’applique.

7. Vérification de l’efficacité des redirections 301

Rendu là, vous pouvez vérifier l’efficacité des redirections 301 de votre fichier .htaccess comme suit :

  • Écrire l’ancienne adresse d’une page dans votre navigateur (browser) afin de vous assurer que ça redirige bien vers la nouvelle adresse.
  • Effectuer une recherche dans un moteur de recherche pour confirmer que ça arrive bien dans la bonne page plutôt que d’indiquer que la page recherchée n’existe pas.

Bien entendu, cette vérification, vous pouvez l’exécuter plus tôt dans le processus.

8. Changer l’adresse du site dans tous vos réseaux sociaux

Pour bien finaliser proprement la transition vers le nouveau nom de domaine, la dernière étape consiste à changer l’adresse de l’ancien site dans chaque réseau social que vous possédez. Idéalement, vous le corrigez également dans les publications pour :

  • Linkedin
  • YouTube
  • Instagramm
  • Twitter
  • Facebook
  • Autres

En conclusion

Le point le plus important à respecter pour changer le nom de domaine, ce sont les fameuses redirection 301 qui permettent la conservation du référencement existant. N’hésitez pas à demander de l’assistance sur ce point.

Un nom de domaine court, significatif et facile à mémoriser aide votre cause.

Et bien entendu, effectuer des mises à jour et une copie de sécurité mensuelle de votre site Web entre dans les bonnes procédures afin de posséder un site fiable, actuel et avec de plus grande chance de référencement.

Changer le nom de domaine de votre site Web
Photo de la bannière : Peter Maymantri
Partager