CMS avec un Page builder ou Website builder?

CMS avec un Page builder ou Website builder?

– Contenu révisé le 19 juillet 2021 pour CMS avec un Page builder ou Website builder?

Comment différencier un CMS, un Page Builder et un Website Builder?

Parfois, comprendre l’ensemble des possibilités qui permettent de monter un site Web devient étourdissant. Une quantité de termes obscurs pour une personne qui ne fait pas partie de ce domaine apparaissent un peu partout dans les moteurs de recherche. Je vais démystifier les 3 concepts de la question.

Quelques définitions utiles

  • Hébergement/Hébergeur : location d’un espace dans un serveur en ligne qui contient les fichiers et la base de données qui composent votre site Web.
  • Nom de domaine : le nom de votre site visible dans la barre d’un navigateur et des moteurs de recherche comme votresite.com
  • Mises à jour : installer la nouvelle version de WordPress, Joomla et des plug-ins, pour la sécurité et les nouvelles fonctions.

CMS (Content Management System/Système de gestion de contenu)

WordPress et Joomla sont deux systèmes de gestion de contenu très connu. Séparer le contenu (texte, images, fichiers) des styles compose la racine de ces systèmes.

  • Ça prend un hébergeur qui va contenir les fichiers du site ainsi qu’une base de données pour les installer.
  • Vous devez acheter un nom de domaine qui va pointer sur l’espace loué chez votre hébergeur.
  • Il faut effectuer les mises à jour manuelles, automatiques quand c’est possible, des CMS et des plug-ins.

Un CMS donne une grande flexibilité pour :

  • L’ajout et la modification des thèmes (l’apparence du site).
  • Et l’installation de fonctionnalités comme un calendrier, du commerce en ligne, une section privée et bien d’autres possibilités.

Voici l’intérêt principal d’un CMS : contrôler totalement les extensions (plugins), le thème et le contenu.

Page Builder (Constructeur de pages)

Un constructeur de pages s’insère obligatoirement dans un CMS comme WordPress et Joomla. Quelques constructeurs très connus de WordPress sont Divi et Elementor. Pour Joomla, on retrouve Page Builder CK et plus.

Ils rendent possible le montage de chaque page avec différents types de blocs sans passer par le code. Ajouter de la flexibilité dans la mise en page d’un site sans avoir à coder l’apparence d’une page est l’intérêt principal de ce type d’extension.

Drag and drop Website Builder (constructeur de sites Web par glisser-déposer)

Deux constructeurs de sites Web par glisser-déposer très connu sont Wix et Weebly. Ils fonctionnent par inscription, soit gratuite ou payante selon le forfait sélectionné. Ce type de service offre une panoplie d’options spécifique au forfait.

Ici, un client n’a pas à se préoccuper des mises à jour, de la sécurité et de l’hébergement. Wix et Weebly s’occupent de cette part du travail. L’achat de nom de domaine est intégré.

L’interface pour monter un site rappelle les constructeurs de pages de WordPress et Joomla. L’idée reste semblable, mais c’est un écosystème fermé. C’est moins flexible qu’un CMS. Vous ne pouvez sortir des options offertes par Wix et Weebly.

Pour une personne qui ne connaît pas les CMS ou l’hébergement de site, bâtir un site sans avoir à se préoccuper du côté technique devient l’intérêt principal de ce type de service.

En contrepartie, le contrôle sur l’apparence, les fonctionnalités et la gestion du site est limité.

En conclusion

Un premier site, ou un site de taille moyenne pourra très bien vivre avec un constructeur de sites Web par glisser-déposer comme Weebly et Wix.

Un site avec une plus grande ampleur ou qui demande des options plus poussées aura avantage à passer par un CMS comme WordPress et Joomla. Un constructeur de pages ajouté à un CMS permettra la création de mises en page rapide.

CMS avec un Page builder ou Website builder?
Photo du fond de la bannière : Pixabay
Partager