Mise en ligne d’un site WordPress, que dois-je vérifier?

Mise en ligne d’un site WordPress, que dois-je vérifier?

Cette opération vous stresse?

Voici une mini liste qui dévoile quelques points communs pour la mise en ligne d’un site WordPress et autres gestionnaires de contenu (CMS).

Pour les sujets qui suivent, vous devez avoir en main :

  • L’adresse Web
  • Le nom d’utilisateur
  • Le mot de passe

Et vous assurer que vous avez associé une carte de crédit active à vos services.

J’ai très souvent vu ces informations égarées avec le départ de personnes clés d’une entreprise.

1— Nom de domaine, le registraire :

C’est le service où vous achetez votre ou vos noms de domaines. Selon votre forfait, vous devez renouveler annuellement ou à une autre fréquence l’abonnement à vos noms.

Au final, le registraire va pointer votre nom de domaine vers l’hébergeur pour rendre votre site disponible à la visite en ligne.

2— Hébergeur

Ce service sert à héberger votre site Web, les fichiers avec sa base de données et parfois les courriels.

Vous devez vous assurer que :

  • Le certificat de sécurité SSL soit installé.
  • Le HTTPS fonctionne. Ça devient disponible grâce au SSL.
  • La version du PHP fait partie de la branche 8.x
  • La disponibilité d’un service d’archivage journalier qui inclut remise en ligne en 1 clic.
  • Vous prévoyez un plan d’archives «hors serveur» mensuel de votre site Web.

La norme actuelle passe par le HTTPS pour l’adresse d’un site Web. Les navigateurs (Chrome, Edge, Firefox et plus) considèrent le HTTP comme un problème de sécurité.

3— Le site WordPress

Avec l’utilisation du gestionnaire de contenu WordPress, voici les points à vérifier.

  • Tenir à jour WordPress, les plug-ins et le thème.
  • Installer un outil de sécurité.
  • Que les utilisateurs possèdent un nom qui n’est pas «admin» ou «administrateur» avec un mot de passe complexe pour la sécurité.
  • La présence d’un outil de référencement comme Yoast SEO.
  • Un compte Google avec Google Analytics et Search console, Bing ou autre existe et vous l’avez connecté à votre site pour pousser le plan du site (sitemap) vers les moteurs de recherche.
  • Google reCAPTCHA ou un autre service semblable protège vos formulaires contre les robots.

En conclusion pour la mise en ligne d’un site WordPress

Bien entendu, bien d’autres points existent. Mais si vous respectez au moins ceux-ci, vous partez déjà avec plusieurs longueurs d’avance. Je considère que c’est le strict minimum à exiger avant de penser à mettre un site Web en ligne.

Pour consulter d’autres trucs et astuces : section Informations utiles

Mise en ligne d’un site WordPress, que dois-je vérifier?
Partager